Auteur : Bruno Faidutti
Éditeur : Multisim/Hans im Glück/Fantasy Flight/Millenium
Année de parution : 2000
Nb de joueurs : 2-8
Durée : 60 min.
Catégorie : Développement

Pointage obtenu pour le palmarès : 205
Fréquence retrouvée dans les listes : 10
Fréquence retrouvée en 1ere place : 1

Pourquoi?
Il est édité par 10 maisons d'édition différentes à travers le monde, dont deux fois en allemand, deux fois en français et deux fois en anglais. Outre ces trois dernières langues, il fut également traduit en espagnol, italien, tchèque, norvégien, suédois, danois, hébreu, croate, slovène, polonais, hongrois et coréen. Il a été finaliste pour le Spiel des Jahres 2000. Il a remporté le betes Kartenspiel 2000 (un peu l'équivalent du Spiel des Jahres mais pour les jeux de cartes exclusivement). Il a toujours été parmi le top 10 dans THE INTERNET TOP 100 GAMES LIST et y occupe présentement la huitième position. Il peut se jouer à deux comme à huit et ses mécanismes sont assez simples pour plaire à un public familial tout en stimulant l'intérêt des joueurs confirmés. Si vous vous intéressez aux jeux de société européens depuis au moins deux ans et que vous n'avez pas encore joué à Citadelles, il y a un problème! Ce qu'une bonne majorité de ludophiles considèrent comme le jeu le plus abouti de Bruno Faidutti est aussi la meilleure initiation aux jeux dit  de «développement». Contrairement aux autres jeux de sa catégorie, Citadelles n'a rien de laborieux dans ses règles, ni de fastidieux dans sa mise en place. Son format (jeu de cartes) le rend peu encombrant pour les voyages et son système de rôles secrets interchangeables donne tout le piquant qui fait son charme. En recyclant l'original et brillant système de Verräter de Macel-André Cassola-Merkle, Faidutti a su en extrapoler les rebondissements tout en simplifiant son utilisation. Qui plus est, il a également vu que ce système pourrait être encore plus excitant si plus de quatre joueurs (nombre max. pour Verräter) y prenaient part. Vous pouvez aimer ou ne pas aimer Citadelles. Une chose est certaine cependant : vous y jouerai tôt ou tard si ce n'est pas encore fait!

Le saviez-vous?
La popularité de Citadelles est telle qu'il a même eu droit au plus grand honneur qu'on puisse faire à un jeu : la création d'une version piratée! C'est chez Vanderveer Games, un éditeur du Singapour, que vous pouvez trouver le jeu The Hidden Protocol. Ce dernier serait, aux dires de Faidutti, une réplique exacte de Citadelles dans laquelle seuls le but du jeu, le thème (passant du médiéval fantastique à la science-fiction cybernétique) et les pouvoirs des personnages auraient changé. Semble-t-il que son soi-disant auteur, Jacques Deul (un nom très français de sucroît), ne serait aucunement entré en contact avec le célèbre Bruno avant de proposer le clone à l'éditeur asiatique. Reste maintenant à savoir si The Hidden Protocol fut déjà publié discrètement ou finira par l'être un jour. Car les échos du jeu ne semblent pas vraiment résonner bien fort jusqu'à maintenant. Même sur le site de l'éditeur, on n'y voit aucune trace.