Auteurs: Philippe de Pallières et Hervé Marly
Éditeur : Lui-même
Année de parution : 2001
Nb de joueurs : 8-18
Durée : 20-30 min.
Catégorie : Votes

Pointage obtenu pour le palmarès : 116
Fréquence retrouvée dans les listes : 5
Fréquence retrouvée en 1ere place : 0

Pourquoi?
En fait, il y a lieu de se demander plutôt pourquoi on ne voit pas Les Loups-Garous de Thiercelieux hissé un peu plus haut dans ce palmarès. C'est le jeu presque parfait : simple, court, dynamique, très peu encombrant, accessible à n'importe qui, pouvant être joué n'importe où et permettant de divertir de gros groupes. Mais certains ne le considérerons peut-être pas comme un jeu qualifiable pour ce genre de palmarès. Il est vrai d'une part que ce n'est là qu'une version commercialisée de La Mafia russe, jeu soviétique d'auteurs inconnus qui remonte au milieu des années quatre-vingts et qui se joue avec un jeu de cartes normales. Il est vrai aussi que c'est un jeu d'une catégorie à part, de par le nombre marginal de joueurs qu'il cible pour bien fonctionner, limitant par conséquent les occasions pour y jouer.

Le saviez-vous?
Stephen Glenn, l'auteur de Balloon Cup et aussi celui dont "la liste des 100 meilleurs jeux de tous les temps" nous a fortement inspiré pour créer ce palmarès, ne peut que vénérer Les Loups-Garous de Thiercelieux! C'est grâce à ce jeu en effet qu'il peut se vanter d'être l'un des auteurs ludiques dont l'une des créations fut la plus rapidement concrétisée.
L'histoire remonte en avril dernier, lors du Gathering of Friends (l'équivalent de notre fin de semaine annuelle à Granby, mais organisée par l'auteur des Aventuriers du Rail, Alan Moon, et l'événement dure une semaine). Glenn y a fait la rencontre de Frank DiLorenzo de chez R&R games (l'éditeur de Time's up). Cherchant une opportunité d'édition, Glenn lui demanda quelle était la période le plus propice durant l'année pour lui proposer des protoypes qui pourraient intéresser la compagnie. DiLorenzo lui répondit que sa compagnie traversait justement la fin de cette période pour l'année courante. Glenn devait donc agir vite. Il n'avait pas apporté de prototypes avec lui. Il fallait en inventer un sur le champ et le présenter à DiLorenzo avant la fin du Gathering of Friends! C'est lors d'une partie des Loups-Garous plus tard en soirée que le déclic s'est produit. Les deux hommes y ont pris part et Stephen Glenn eut soudainement l'idée dont il avait besoin: il allait transposer les mécanismes des Loups-Garous dans un nouveau jeu de questions et de connaissances! Intitulant ce nouveau jeu You must be an Idiot!, il en parla aussitôt à DiLorenzo et testa avec lui une première version. L'éditeur fut séduit et rapartit avec le prototype à la fin du Gathering of Friends. You must be an Idiot! arrive en magasin à la fin de ce mois-ci, juste à temps pour les fêtes!! Voici le lien.