Auteur: Reiner Knizia
Éditeur : Kosmos/Tilsit/Fantasy Flight
Année de parution : 2000
Nb de joueurs : 2-5(6)
Durée : 60 min.- 120 min.
Catégorie : Coopération

Pointage obtenu pour le palmarès : 156
Fréquence retrouvée dans les listes : 8
Fréquence retrouvée en 1ere place : 0

Pourquoi?
Reiner Knizia a choisi de nous surprendre trois fois plutôt qu'une avec ce jeu que l'on peut considérer comme la plus détonante de ses oeuvres. Il nous surprend d'abord pour la catégorie dans laquelle il innove. Bien que les jeux de coopération avaient leur place dans le monde ludique, avant la parution de Lord of the Rings ils s'adressaient surtout aux enfants. Les plus vieux devaient se rabattre sur des jeux semi-coopératifs comme Scotland Yard, ou encore ces innombrables jeux de rôles, s'ils voulaient vivre une expérience semblable. Lord of the Rings innove donc en devenant le premier jeu entièrement coopératif pour adultes. Knizia nous surprend ensuite dans sa démarche de création. L'auteur réputé pour les thèmes qui sont trop souvent superficiels dans ses jeux a ici su faire taire les mauvaises langues. Lord of the rings nous fait littéralement vivre la saga de Tolkien. À un point tel que c'est sans doutes l'un des jeux de société où le thème est le mieux ressenti. Le génie de Knizia fut de capter et de rendre ludique le message essentiel que Tolkien avait tenter de transmettre : la solidarité et l'esprit de sacrifice d'un petit groupe d'innocents individus pour combattre une menace qui semble insurmontable. Tous les éléments du jeu mettent ce constat en valeur : le hasard aussi stressant que redoutable de la pige d'événements, les discussions constantes entres joueurs pour se tirer le plus possible de mauvais pas, les pouvoirs de chacun des personnages incarnés par les joueurs pour amener sa part d'utilité à la mission. Enfin, Knizia surprend du fait qu'il a conçu l'un des très rares jeux à franchise ne se contentant pas seulement d'exploiter un thème à succès, mais livrant aussi la marchandise en offrant une expérience ludique de qualité. Le monde des jeux de sociétés n'avait pas vu une telle réussite depuis la parution de Dune, par l'équipe de Future Passtimes en 1979.

Le saviez-vous?
Croyez-le on non, entre le début de l'an 1999 et le mois de mars de l'an 2000, cette période de temps qui fut prise pour réaliser le Lord of the Rings de Knizia de A à Z (et qui inclut les nombreux tests du prototype) a nécessité une main d'oeuvre impliquant près de 1500 individus! On dira ensuite que la création d'un jeu vidéo n'est pas comparable à celle d'un jeu de société!