Auteurs : Wolfgang Kramer & Richard Ulrich
Éditeur : Hans im Glück
Année de parution : 1996
Nb de joueurs : 3-5
Durée : 90 min.
Catégorie : Majorité

Pointage obtenu pour le palmarès : 422
Fréquence retrouvée dans les listes : 18
Fréquence retrouvée en 1ere place : 3

Pourquoi?
Les jeux de majorité sont plutôt jeunes dans l'histoire des jeux de société. Si leur apparition se fait officieuse avec le Manhattan d'Andreas Seyfarth en 1994, ce n'est que deux ans plus tard, grâce à El Grande, qu'ils prendront définitivement leur envol. Et quel envol ce sera! En seulement dix ans, le franc succès d'El Grande n'aura pas tardé à inspirer nombre d'auteurs connus du monde ludique. Les Knizia, Moon, Weissblum, Colovini, Randolph, Faidutti et Cathala ne sont que quelques uns des noms qui, séduits par les mécanismes de ce nouveau genre, voudront eux aussi réaliser leurs jeux de majorité. Mais on a beau tenté d'imiter El Grande en espérant faire mieux, il demeure encore LA référence du genre qu'il a forgé auprès des joueurs confirmés. Le jeu reste également le plus populaire de son duo d'auteurs , lesquels nous ont aussi donné d'autres excellents opus par la suite (Die Händler, El Caballero, ainsi que la quatrième position de ce palmarès, Die Fursten von Florenz), tout en étant aussi l'oeuvre la plus respectée de Kramer dans ses 30 ans de création ludique. Un jeu très lourd de signification donc qu'est ce El Grande. Conséquence sans doutes du fait qu'il offre une très riche structure de mécanismes, tous imbriqués élégamment les uns avec les autres. Les cartes qui déterminent l'ordre des joueurs, le rôle de la Castille, le handicap imposé par la position du roi et la variété offerte par les cartes actions à chaque tour contribuent tous à former une expérience ludique offrant des décisions difficiles à prendre, des revirements de situations et des tensions constantes du début à la fin. Les caractéristiques classiques d'un succès pour joueurs confirmés sont ici réunies avec l'innovation dans sa totalité. Doit-on vraiment se demander pourquoi El Grande récolte toute cette attention?

Le saviez-vous?
Tout comme il avait annoncé Torres avec Terra Turrium chez Kosmos en 1990, Kramer a aussi préparé le terrain pour le nouveau genre de jeu qu'il voulait proposer avec El Grande. Toujours chez Kosmos, le pionnier officiel des jeux de majorité trouve son ancêtre direct avec Forum Romanum en 1988. Nominé pour le Spiel des Jahres en 1989, Kramer avait conçu là un jeu d'alignement très abstrait, où les joueurs devaient poser leurs pions de couleur dans différentes pièces d'un forum romain, pour éventuellement former des lignes, des colonnes et des diagonales. Lorsqu'un axe était complété, le joueur majoritaire marquait des points et le minoritaire en perdait.