Auteurs : Richard Garfield
Éditeur : Hobby Japan, Stratelibri, Tomy, Wizards of the Coast


Année de parution originale : 1993
Nb. de joueurs : 2
Durée : 20 min.
Catégorie : Jeu de carte à collectionner, construction de paquet, duel.

Pointage obtenu dans le palmarès : 219
Fréquence retrouvée dans les listes : 8/38
Fréquence retrouvée en 1ere position : 2

Pourquoi?

Pour tellement de raisons! L’ancêtre des CCG (Collectible Card Game) a créé un modèle économique d’achat de jeu attirant autant le collectionneur que le joueur en manque de puissance/possibilités de jeu. Mais au-delà du fait CCG, Magic reste un jeu magique! 5 couleurs de pouvoir avec avantages et inconvénients, avec des liens d’association et d’opposition entre les couleurs. Un jeu qui implique le joueur avant et pendant le jeu. Un jeu sans cesse renouvelé par ses innombrables extensions, chacune thématisée dans la mécanique et la saveur du jeu.

Saviez-vous que…

- les créateurs d’extensions de Magic s’arrangent pour plaire à Timmy, Johnny et Spike? Ces trois prénoms désignent les grands archétypes de consommateur de Magic the Gathering. Timmy représente le joueur qui veut gagner de façon épique (avec des créatures imposantes par exemple). Johnny représente le joueur de combos, qui aime créer des combinaisons de cartes à effets combinés grandiose. Et Spike, lui? C’est un efficace calculateur qui fait simplement ce qu’il faut pour gagner.

- son créateur original, Richard Garfield était au Québec en avril 2011 à l’occasion des JAB (événement majeur ludique au Québec) et pour faire la promotion de son dernier jeu « King of Tokyo »?

- La mécanique de passage de cartes utilisée dans le jeu « 7 wonders » est très similaire à une mécanique de tournoi de Magic appelée « Booster draft ».

- Le jeu « Ascension : chronicle of the godslayer » a été créé par un groupe de joueurs compétitif de Magic réputé.