Auteurs : Martin Wallace
Éditeur : Warfrog/Edge/Mayfair/Eagle Games/Phalanx/White Goblin games
Année de parution originale : 2002
Nb. de joueurs : 2-5
Durée : 120 min.
Catégorie : Destinations

Pointage obtenu dans le palmarès : 575
Fréquence retrouvée dans les listes : 24/70
Fréquence retrouvée en 1ere position : 2
Position obtenue dans le palmarès 2009 : 8

Pourquoi?

Parce que c'est un jeu culte. Quand vous avez un jeu qu'on peut retrouver dans toutes les déclinaisons possibles (Volldampf, Lancashire Railways, Railroad Tycoon : the boardgame) selon le public visé, quand vous êtes témoins d'une polémique juridique qui fait les manchettes ludiques sur les droits de reproduire ce jeu en différentes versions, quand la première chose qui vous apparaît à l'esprit est un train lorsque vous entendez le nom Wallace, le culte ludique n'est pas loin. Mais quand vous constatez que pleins de passionnés (Ted Alspach, Ludo le gars, les Steam Brothers, etc.) d'Age of Steam ou Steam apportent leurs contributions en faisant éditer des nouveaux plateaux aux jeux, on peut alors confirmer le culte ludique. Ce culte, bien évidemment, n'aurait pas raison d'être sans l'effet bombe qu'Age of Steam a provoqué dès sa sortie en 2002. Ce fameux système de cubes, aux couleurs associées à des destinations qu'ils doivent parcourir, fait tout le sel du chef d'oeuvre de Martin Wallace. Mais ce chef d'oeuvre a surtout charmé les joueurs passionnés. C'est donc aussi toute cette imbrication des multiples règles qui complètent le système, celles qui nous transportent dans la gestion serrée d'une compagnie de voies ferrées, qui fait d'Age of Steam/Steam un jeu de maître.


Le saviez-vous?

Si gros est le culte d'Age of Steam/Steam que les mordus peuvent littéralement avoir recours à un logiciel leur permettant de construire et d'imprimer leur propre plateau de jeu comme il le désire. Pour les intéressés, c'est ici.