Auteurs : Mac Gerdts
Éditeur : Eggertspiele/Rio Grande Games
Année de parution originale : 2006
Nb. de joueurs : 2-6
Durée : 120 min.
Catégorie : Spéculation

Pointage obtenu dans le palmarès : 281
Fréquence retrouvée dans les listes : 14/70
Fréquence retrouvée en 1ere position : 0
Position obtenue dans le palmarès 2009 : Aucune

Pourquoi?

Parce qu'il réunit deux genres : conquête et spéculation. Et même si au final, Imperial fait gagner le meilleur spéculateur, le jeu parvient tout de même à regrouper autour d'une table les amateurs de jeux de guerres et ceux qui aiment la finance . Conséquemment, c'est une énorme cohorte de passionnés de jeux qui seront curieux de connaître l'opus majeur de Mac Gerdts, celui de ses jeux qu'il mit le plus de temps à peaufiner et qu'il a même renouvelé dans une autre version, Imperial 2030, dont les amateurs vous diront qu'elle corrige tous les défauts de la première. Cela dit, il faut bien reconnaître le mérite de la version originale, laquelle a frappé fort dans le microcosme ludique en 2006; si fort en fait qu'après s'être qualifiée en 20e position dans notre palmarès 2008, c'est un juste retour des choses que de voir Imperial revenir en grande pompe avec cette 18e position dans notre palmarès 2010 .


Le saviez-vous?

Saviez-vous qu'il existe une extension artisanale officielle d'Imperial? En fait, c'est moins une extension qu'une nouvelle carte géographique avec d'autres nations pouvant être incarnées par les joueurs : Chine (Jaune), Japon (Vert), France coloniale de l'Asie du Sud-Est (Bleu), Colonie anglaise de l'Inde (Rouge), Empire turc (Noir), Empire russe (Mauve). Vous trouverez le nécessaire pour fabriquer cette extension ici.